Ainsi va la vie qui va

28 novembre 2009

La petite valse

C'est pas une vie d'être acteur dans une bande dessinée
-Gérard Lenorman / La petite valse

Ce soir je vous fais une confidence sans arrière pensée et sans reproche.

Voilà.

J'ai dorénavant peur de venir ici. J'ai peur d'écrire des mots que je finis toujours par regretter.

Alors que se frappent plusieurs centaines d'idées dans ma tête... Alors que je pourrais écrire tous les jours partout et n'importe quand...

Mais je ne le fais pas...

Je ne suis pas pire qu'avant. Je ne suis pas plus sombre que les années dernières...

C'est juste que mon univers virtuel semble devenu trop grand ou trop petit pour rester dans la vague du nébuleux...

Je reçois ces courriels d'amis qui me demandent de les rassurer sur mon état mental. Je les rassure et ils retournent continuer leur petit bonhomme de chemin jusqu'à mon prochain message.

C'est ironique si on prend en considération que j'ai toujours été ainsi.

À la base j'irais même jusqu'à dire que je suis une tête heureuse de nature. Pourtant, émotionnellement, il n'y a jamais eu de juste millieux dans les émotions qui tronent dans ma tête.

Peut-être que je pourrais vous sortir mon blogue préhistorique. Là ou sans aucune censure j'écrivais sans relache sur l'art d'être triste. J'en ai des pages et des pages et des pages. Je n'ose même pas les relire, je me trouve narcissique et martyre à souhait. Pourtant ça m'a toujours aidé d'être triste.

Je signe ce billet en ayant peur des messages qui vont en découler...   

Mica, 26

Posté par mehandre à 05:24 - Commentaires [1] - Permalien [#]


22 novembre 2009

48

Hier soir j'en ai reçu 48...

Le premier m'a prise par suprise et m'a atteint droit au coeur. Il s'est appuyé sur le deuxième qui a atteint le 3e et ainsi de suite comme un effet domino.

Je n'avais pas la force d'en recevoir 1. Plus je les recevais et plus mon coeur se remplissait de larmes.

Je vous fais peur présentement par ce message, mais les apparences ici sont trompeuses...

Hier soir, je me suis rendue à ce souper en m'interrogeant à savoir qui serait là et qui ne serait pas présent. J'ai été surprise de recevoir tant de sourires et de visages connues.

Il y a eu ces personnes qui ont pensé à moi, qui ont organisé ce souper pour moi et qui ont organisé ces surprises.

Et il y a eu cette carte avec 48 noms et 48 messages différents d'écritures différentes. Et il y a eu tous ces souvenirs qui ont fait un chaos de voix et d'images dans ma tête.

Et je manque de mots présentement pour exprimer ce que j'ai ressenti en les lisant.

Même le vide de certains noms a réussi à me faire sourire...

Merci est un mot banal, mais merci encore et merci.

Mica chaotique

Posté par mehandre à 04:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]

01 novembre 2009

Sorcieres sont dans la place!

Petit coucou de la ville de Boston, pour vous dire que jetais a Salem pour lHalloween et que je men vais diner a Harvard rien de moins

Mica de Boston

Posté par mehandre à 13:25 - Commentaires [4] - Permalien [#]

20 octobre 2009

Un cri

Il y a eu cette sirène dans ma tête comme le cri d’une alarme à retardement. Comme s’il était trop tard pour revenir en arrière.

J’ai essayé de pousser mon instinct de survie aux limites de mon être parce qu’il revient toujours au galop. C’est comme cette histoire qui me revient sans cesse en tête. Cette peur du métro qui arrive et mon corps qui refuse toujours de me laisser tomber.

Je suis vide de mot. Je suis vide de vie.

Cette peur de devoir toujours affronter ce sentiment qui revient toujours sans cesse comme l’automne et son équinoxe.

Je déparle.

Mica, fatiguée

Posté par mehandre à 00:54 - Commentaires [5] - Permalien [#]

17 octobre 2009

Bon voyage Stone

Je sais que tu n'as pas tout à fait compris cette motivation qui me pousse à me sauver de toi.

Je n'avais jamais compris avant pourquoi on avait arrêté de se parler... Maintenant, tu me l'as expliqué, mais maintenant c'est moi qui ne comprends pas.

Je sais que ce n'est pas correct avant un départ au pays des ours. Trop longtemps déjà les mois sont passés parallèment sans se croiser sincèrement. Mais qui meublera maintenant les mois perdus?

Je sais qu'il y a cette fille qui inconsciemment a failli détruire entièrement ce qui restait de nous.

Je n'ai pas envie de te voir pour me fâcher. Ces sentiments seront plus forts que cette joie de retrouver mon vieil ami. Trop de mois maintenant ont passé pour dire que nous nous connaissons toujours.

Trop de silence entre nous qui a coupé ce lien si unique.

Je ne connais plus rien de ta vie... La pensée de savoir que d'autres ont droit à tes mots, mais moi seulement du brouillard et du silence.

Ce que je sais de toi, c'est ce que cette fille m'a dite. Pourtant, cette interprétation des choses est complètement fausse de ce que tu es réellement. Il lui manque cette relation sans ambiguité qui a toujours eu entre nous. Je sais que ce que j'entends n'est pas ce qui se passe réellement dans ta tête. Peut-être que je crois savoir trop de choses. Mais nous nous sommes toujorus compris avant cette histoire...

Sortir des phrases de toi a toujours été difficiles parce que tu es ainsi. Les mots n'ont pas toujours de place dans une conversation. Ça, nous l'avions compris.

Il y a des choses qui se sont rendus à toi par cette fille me concernant. Des choses dont je ne me souviens pas avoir dîtes...

Et pourquoi, au fait, elle a joué le messager entre nous? Nous n'en avions jamais eu besoin avant...

J'ai eu mal de te perdre. Même si j'ai voulu me faire croire le contraire...

Trop souvent, J'ai joué ce que je ne suis pas. trop souvent. J'ai voulu éviter de la peine et je m'en suis causée. Je ne sais plus quoi croire. Mais tu peux croire en ceci: Tu es la personne qui m'a toujours aidé à oublier.

J'ai peur d'avoir changé. J'ai peur que tu es changé... J'ai peur que tout soit différent.

Quand tu reviendras, on se recroisera. Nous nous sommes toujours croiséés avant. Tu sais qu'elle est partie là-bas pour t'oublier?

J'ai envie de te voir et de ne plus te voir en même temps.

Je te demande pardon d'être une lâche et une hypocrite. Je te demande pardon d'avoir peur de ne plus être moi.

Je suis tellement lasse et fatiguée. Si tu savais, Stone, comment je suis fatiguée...

Mica, celle que tu ne connais pas

Posté par mehandre à 22:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 octobre 2009

Soleil Noir - Version finale

http://www.myspace.com/thefolie_jonathan

Soleil_noir___version_finale___4_oct_2009

Posté par mehandre à 03:49 - Commentaires [2] - Permalien [#]

24 septembre 2009

Soleil Noir

Voici les étapes de mon dernier dessin.

Il n'est pas tout à fait fini par contre. Je manque vraiment de temps ces temps-ci. Il y a beaucoup de changements dans ma vie présentement...

File0027lsoleil_noir___version_2soleil_noir___version_3soleil_noir___version_4Soleil_noir_version_5

Il restera seulement la finition...

Ce dessin a été créé suite à la création de la chanson Soleil Noir de mon vieil ami. J'en profite également pour mettre ce lien The Folly pour vous faire découvrir sa musique. Vous pouvez lui laisser un commentaire ici si vous voulez. Il vient sur mon blogue :) .

Posté par mehandre à 17:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 septembre 2009

Laissons s'envoler

http://www.youtube.com/watch?v=UGaTfGHELV4

J'étais une grande fan de Mary Poppins enfant et je me fais toujours un plaisir fou à l'écouter encore aujourd'hui...

Voilà que cette idée me revient sans cesse. Je me sens comme elle a la fin du film... J'ai de la peine. Je sais que je dois foncer vers quelque chose de meilleur pour moi et mon avenir. Pourtant, l'idée que cette histoire continuera sans moi me rend triste.

Je prendrai les prochains jours, un jour à la fois.

Je n'avais jamais vécu auparavant cet étrange débordement de deux émotions complètement contradictoires en même temps. Mon cerveau n'est pas capable de le gèrer en même temps. Ça cause beaucoup de débordements présentement.

Je vous en reparlerai plus calmement...

Mica aux yeux rougis

Posté par mehandre à 16:49 - Commentaires [4] - Permalien [#]

08 septembre 2009

Peut-être...

Peut-être que j'ai une peur paralysante qui m'angoise juste à l'idée du changement...

Peut-être que je n'ai pas envie de dire aurevoir à personne.

Peut-être que dans mes choix, je ne fais pas toujours les meilleurs.

Peut-être que juste cette idée me fait monter les larmes aux yeux.

J'ai peur de ce vent de changement qui arrive directement dans ma direction.

Posté par mehandre à 21:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 août 2009

Félicité l'araignée

Voici l'aventure d'une petite araignée qui gambadait joyeusement fofollement sur les jambes des êtres humaines durant la nuit...

Juste a penser à cette situation, j'ai soudainement peur des araignées...

Voici donc ma dernière bataille moi vs l'araignée

J'ai perdu, ai-je besoin de le mentionner???

IMG_0219 IMG_0231IMG_0230

Posté par mehandre à 01:57 - Commentaires [4] - Permalien [#]